Les performeuses de cabaret New-Burlesque maîtrisent l'art de la pose qui transforme l’être en effigie. Revisitant devant l’objectif une infinie galerie d’archétypes, elles incarnent les figures féminines façonnées par la culture populaire. Pas question cependant d'oublier l’origine italienne de l’appellation Burlesque (burlare) qui signifie bafouer, se moquer de. Le New Burlesque s’inscrit en effet dans un large réseau de revendications et de mutations sociologiques allant de la libéralisation des représentations du corps, à l’exposition de la sphère intime. Si mes images tendent à une radicalisation des représentations de la femme et de sa sexualité, il ne s'agit pas de se borner aux critères esthétiques d’un corps mais bien de souligner de manière satyrique voire transgressive nos habitudes visuelles.